Ventureo

Get services, visibility and funding for your project

User Tools

Site Tools


dpos

Delegated Proof of Stake (DPOS)

Le modèle initial proposé par Satochi prévoit que tous les ordinateurs qui veulent participer à la blockchain communiquent entre eux et valident les blocs. Ce modèle fonctionne parfaitement mais on comprend que plus le nombre d’ordinateurs participants augmente et plus la communication va prendre du temps. Avec plusieurs milliers d’ordinateurs inclus dans la blockchain Bitcoin, les temps de transfert de monnaie (dont l’information est incluse dans les blocs) peut atteindre 3 heures en période de pointe, en 2018,ce qui est bien supérieur, par exemple aux taux de transferts utilisés par Visa ou Mastercard.

Pour limiter ces temps de communication, mais aussi l’énergie considérable consommée par le réseau Bitcoin, des codeurs astucieux, tel que Dan Larimer proposent de limiter le nombre d’ordinateurs qui valident les blocs des données à 20 ou 30. La blockchain graphene, utilisée par Bitshares et Steemit est élaborée sur ce système. Elle permet 3 000 transactions à la seconde. Le résultat escompté est donc bien obtenu.

Qu’en est-il de la sécurité d’une blockchain qui ne fonctionne qu’avec 30 ordinateurs ? Une réponse simple et pratique est : les blockchain Bitshares et Steemit qui fonctionnent depuis plus de 3 ans avec ce système n’ont pas encore été piratées, alors que certains portefeuilles contiennent pour plusieurs millions d'euro de valeurs! Une réponse complexe sur la sécurité informatique demande beaucoup plus d’explications. L’élection des témoins (witnesses) responsables de la validation des blocs, qui sont rémunérés par le réseau, contribue à son bon fonctionnement.

Le consensus DPOS a permis à Steemit d’être l’appli blockchain la plus utilisée en 2018 d’après https://www.stateofthedapps.com/

ref: https://journalducoin.com/blockchain/les-attaques-fake-stake-sur-les-blockchain-proof-of-stake/

dpos.txt · Last modified: 2019/01/25 17:31 by christophe